Exclusif. Deux hauts responsables de la DGSN convoqués et auditionnés par la brigade de recherches de Bab Jedid

0
575

Mohamed Noui Sifi, ancien directeur de l’Administrions générale de la DGSN, et patron de la Police aux frontières (PAF), ainsi que le Directeur de la santé, des activités sociales et des sports à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), le contrôleur de police Boubekeur Bouahmed, ont été convoqués et auditionnés lundi dernier par les enquêteurs de la brigade de recherches de Bab Jedid de la Gendarmerie Nationale, a-t-on appris au cours de nos investigations. 

Ces deux puissants hauts responsables de la DGSN ont été interrogés dans le cadre des nouvelles investigations lancées sur les affaires de Kamel Chikhi, alias le Boucher, à savoir le principal suspect du scandale de la cocaine du Port d’Oran. Les enquêteurs de la brigade de Bab Jedid ont ouvert le dossier de la construction du siège d’AFRIPOL, l’agence africaine de police criminelle créée en 2015, situé à Ben Aknoun.

S’étend sur une superficie de 1,4 hectare et disposant d’une structure dotée notamment de 28 bureaux et de deux grandes salles de réunion, l’une des entreprises du milliardaire Kamel Chikhi a participé à la réalisation de ce siège inauguré le 13 décembre 2015. Et les enquêteurs de la gendarmerie nationale soupçonnent des passations douteuses de marchés car Abdelghani Hamel aurait favorisé Kamel Chikhi pour remporter des marchés dans la réalisation de cette structure stratégique. Il faut savoir, par ailleurs, que l’ex-patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a été désigné au mois de mai 2017 pour diriger l’Afripol pour une durée de deux ans. Ce dernier disposait donc d’un véritable pouvoir d’influence sur cette organisation internationale.

 

LEAVE A REPLY