Les Avocats algériens menacent de faire la grève pour protester contre les nouvelles taxes de la nouvelle Loi de Finances 2020

0
412
Les avocats algériens sont en colère et menacent d’observer une grève dés le mercredi prochain pour protester contre les nouvelles mesures fiscales dont ils font l’objet dans la nouvelle loi de finances 2020.
Ces nouvelles mesurent considèrent les avocats comme des commerçants alors que l’avocat en Algérie touche des honoraires et ne calculent pas de bénéfices. Alors que les avocats algériens ont demandé un impôt à la source comme dans certains pays, les nouvelles dispositions de la loi de finances 2020 imposent de nouvelles taxes (19% de TVA, 26% IRG, 2% de TAP, 15% CASNOS) qui vont alourdir considérablement les charges des avocats.

Selon l’Union nationale des ordres des avocats (UNOA), ces taxes vont dépasser les 50% des rentrées des avocats. Face à cette situation qualifiée d’anormale et d’injuste, les avocats algériens ont décidé de passer à la protestation.

LEAVE A REPLY