Le nouveau Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale et Populaire (ANP), le général-major Said Chengriha, est en train de dessiner une nouvelle stratégie pour réformer en profondeur l’armée algérienne, a-t-on appris de sources sûres. Il s’agit d’une nouvelle de feuille de route que Said Chengriha est en train d’étudier avec une commission composée de 9 autres hauts gradés de l’ANP. 

Les 9 membres de cette commission de travail sur les réformes de l’armée sont des officiers supérieurs âgés tous de moins de 50 ans et diplômés des écoles internationales, a-t-on confirmé au cours de nos investigations. Le rapport final de cette commission d’experts doit être bouclé et rendu à Said Chengriha avant le 30 mars prochain. Ensuite, le Chef d’Etat-Major de l’ANP s’entretiendra avec Abdelamdjid Tebboune, le Chef de l’Etat, pour lui expliquer les tenants et les aboutissants de cette nouvelle de feuille de route dont l’objectif premier est de permettre à l’armée de s’adapter aux nouvelles réalités du pays et aux données  stratégiques du nouveau monde.

Ensuite, sa mise en oeuvre devra commencer à partir, au plus tard, de l’été prochain. Algérie Part a obtenu toutes les informations concernant les axes majeurs de cette nouvelle stratégique interne de l’armée algérienne. Une stratégie qui demeure, jusqu’à maintenant, confidentielle et secrète. Le premier chapitre de la future feuille de route de Chengriha et de l’establishment militaire algérien consiste à procéder dans une première étape à une réduction de 25 % du budget des achats de l’armement et des équipements militaires à l’étranger. A travers cette réduction drastique, le haut commandement de l’ANP veut s’adapter aux nouvelles réalités économiques de l’Algérie et rompre avec les dépenses onéreuses en devises à l’étranger qui ne cessent de susciter la polémique au sein de l’opinion publique. D’autre part, l’armée algérienne ne veut plus dépendre de ses importations à l’étranger et envisage de développer des solutions alternatives beaucoup moins coûteuses. Nous y reviendrons dans nos prochaines publications.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE