La libération des détenus du Hirak : un « calmant » pour préparer les Algériens à l’annonce du nouveau gouvernement

0
606

L’ENTV, la télévision étatique algérienne, vient d’annoncer que la composition du nouveau gouvernement sera annoncée ce jeudi soir. Cette information explique ainsi pourquoi le pouvoir algérien a procédé à la libération d’un très grand nombre de détenus politiques et d’opinion, des activistes et des figures emblématiques du Hirak. Cette mesure très surprenante au regard de son envergure, une libération immédiate ayant concerné la quasi-totalité des détenus du Hirak, pourrait s’expliquer par les effets de l’annonce du futur gouvernement. 

Une annonce qui devrait intervenir d’ici le JT de 20 H de l’ENTV. Ce nouveau gouvernement est très attendu car il revêt un intérêt stratégique au regard de l’urgence de nombreuses situations politiques financières et économiques très délicates. L’opinion publique sera très attentive concernant l’identité et parcours de ceux et celles qui composeront ce nouveau gouvernement. La présence de certains symboles de l’ancien régime déchu de Bouteflika risque de provoquer une nouvelle colère populaire et alimentera encore davantage le Hirak.

Tebboune avait promis lors de sa campagne électorale et sa cérémonie d’investiture en tant que Président de la République la « rupture » avec les pratiques du passé. Or, ses premières nominations ont recyclé des anciennes personnalités du système dont certaines sont impliquées officiellement dans scandales de corruption.

Après ces premiers ratages, Tebboune est attendu au tournant par un Hirak dynamique et toujours en éveil. Le nouveau Président, souffrant d’un déficit de légitimité, a consenti donc à une libération massive des détenus d’opinion pour apaiser les esprits et faire passer la pilule du nouveau gouvernement qui pourrait déplaire à de très nombreux algériens et algériennes.

 

 

 

LEAVE A REPLY