Le général Bouazza de la sécurité intérieure de l’ex-DRS arrêté ce lundi matin pour « complot contre l’Etat »

0
1922

Malgré le décès brusque et inattendu du chef d’Etat-Major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah, survenu ce lundi 23 décembre, l’armée algérienne a poursuivi son assainissement interne en procédant à l’arrestation de plusieurs officiers supérieurs impliqués dans un complot politique visant à imposer l’élection d’Azzedine Mihoubi à la tête de l’Etat algérien. 

Et cette fois-ci, le renseignement militaire a procédé à l’arrestation du général Wassini Bouazza, le patron de la  direction générale de la sécurité intérieure des services secrets algériens. Ce général a été interpellé ce lundi matin vers 11 H 30. Cet officier supérieur est la pièce maîtresse du puzzle du complot fomenté au sein de l’institution militaire et au sein de l’Etat pour imposer l’élection d’Azzedine Mihoubi au Palais Présidentiel d’El-Mouradia. Selon nos sources, à la suite de son interpellation, l’homme a été placé sous détention provisoire à la prison militaire de Blida.

Selon nos sources, cette arrestation aurait été décidée lors de la dernière réunion présidée par Gaid Salah dimanche soir avant qu’il ne décède quelques heures plus tard à la suite d’un arrêt cardiaque. Les services du renseignement militaire poursuivent leur enquête et une longue liste de personnalités militaires et civiles sont ciblées par les investigations enclenchées sur le complot orchestré pour imposer la désignation d’Azzedine Mihoubi comme Président de la République en truquant le processus électoral et en instrumentalisant les appareils administratifs de l’Etat.

 

LEAVE A REPLY