Confidentiel. Nouveau gouvernement : Benbitour a dit non à la main tendue de Tebboune et de l’armée

0
949

Ahmed Benbitour, l’ancien chef de gouvernement en 1999, a dit non à la main tendue par Tebboune et le haut commandement militaire de l’ANP. Le dirigeant algérien n’a pas accepté de s’associer à un processus politique qui l’impliquera dans la mise en place du nouveau gouvernement de Tebboune ou dans une feuille de route consistant à lui confier un rôle de négociation avec le Hirak, a-t-on appris de sources sûres. 

Le refus de Benbitour est un véritable camouflet pour le pouvoir algérien qui cherche désespérément des interlocuteurs de poids pour légitimer ses démarches politiques. Ahmed Benbitour est l’un des rares anciens dirigeants politiques qui jouit du respect de la rue en Algérie. Après avoir l’un des critiques les plus sévères au régime Bouteflika, Ahmed Benbitour s’est tenu à l’écart des manoeuvres politiques les plus douteuses et opaques. Aujourd’hui, face à un pouvoir rejeté massivement par la rue et contesté chaque vendredi par des millions de manifestants, Ahmed Benbitour fait le choix de rester dans le camp du Hirak.

 

LEAVE A REPLY