Exclusif. Favoritisme et népotisme : le scandale qui ébranle la direction des programmes de la compagnie nationale Air Algérie

0
615

Air Algérie fait encore parler d’elle. Des pratiques scandaleuses ébranlent en ce moment la direction des programmes de la compagnie aérienne nationale. Il s’agit  de l’un des départements les plus névralgiques d’Air Algérie. Nous avons effectivement  découvert au cours de nos investigations que plusieurs responsables de ce département profitent des avantages les plus illicites et distribuent les privilèges à leur entourage sans aucune considération ou respect pour les autres employés de la compagnie Air Algérie qui travaillent d’arrache-pied dans l’espoir de mériter quelques encouragements. 

Lors de nos investigations, nous avons découvert effectivement que la directrice chargée du suivi madame Azeroual, la sous-directrice chargée de la conception madame Affane, chouchoutent leurs amis et proches collaborateurs au détriment des autres employés d’Air Algérie. Un traitement de faveur qui consistent à s’octroyer des voyages de formation à l’étranger, des stages dans des pays prestigieux. Ainsi, à titre d’exemple, madame Affane a profité récemment d’un long voyage de formation en Afrique du Sud. Force est de constater que tous les stages de formation ou les voyages d’affaires sont réservés uniquement aux sous-directeurs. Les autres cadres de la direction des programmes de la compagnie Air Algérie sont écartés et jetés aux oubliettes.

Et les proches ou intimes des sous-directeurs jouissent d’une protection unique en son genre. Ainsi, le syndicaliste A.H.Z bénéficie chaque année de congés gracieux alors que les autres employés d’Air Algérie sont exploités à longueur de temps. Pour ce syndicaliste proche de la sous-directrice chargé du suivi, chaque été, il hérite de 45 jours de congé et chaque fin d’année, il profite d’un mois de congé. Un traitement de valeur qui le distingue des autres employés d’Air Algérie considérés comme des simples mortels qui n’ont pas le droit aux mêmes avantages.

Nous rappelons que la rédaction d’Algérie Part avait auparavant publié de nombreuses révélations sur les dysfonctionnements d’Air Algérie et les irrégularités flagrantes de son management. Aujourd’hui, le dossier des scandales multiples d’Air Algérie est sur le bureau des magistrats instructeurs de la Cour Suprême et dés la semaine prochaine, les premières convocations seront adressées aux hauts responsables, les anciens comme les actuels, de la compagnie battant pavillon national. 

 

 

LEAVE A REPLY