Enquête – A quoi joue le Général Gaid Salah en Libye ?

0
884

Selon les Nations Unies, au moins 200 civils et plus de 2 000 combattants ont été tués depuis le début de l’assaut des troupes du maréchal Haftar sur la capitale libyenne Tripoli, alors que le nombre de déplacés a atteint 146 000 personnes.

Le gouvernement el-Sarraj, largement soutenu par la Turquie, est aussi appelé gouvernement d’union nationale (en anglais : GNA, pour Government of National Accord) est le gouvernement de la Libye depuis le 12 mars 2016, formé sous l’égide de l’ONU dans le but de résoudre la guerre civile libyenne.

De l’autre côté nous avons l’Armée Nationale Libyenne (LNA) de l’Est, dirigée par le maréchal Haftar, qui lutte pour prendre le contrôle de Tripoli depuis près de 9 mois avec l’accord des Etats-Unis, le soutien des Emirats arabes unis, de l’Egypte et enfin des russes tout récemment, et qui se trouve sur le point de lancer une nouvelle offensive pour la prise de la capitale Tripoli.

 Le Maréchal Haftar

Il y a lieu de rappeler qu’Haftar prétend que l’ANL est l’armée légitime du pays et qu’il combat simplement les terroristes et les militants islamistes au nom du gouvernement central de Serraj et du GNA, affirmant qu’ils sont associés aux mêmes terroristes…

Cette offensive a pour conséquence directe un positionnement de gouvernements étrangers et une offre de soutien militaire supplémentaire par le biais d’Etats dont les intérêts géopolitiques divergent, et dont cette action s’inscrira toutefois en totale violation de l’embargo des Nations Unies sur les armes à l’encontre de la Libye, avec tous les risques liés aux trafics alimentant des factions ou des camps politiques et militaires rivaux.

Depuis l’escalade des conflits Libyens en 2011 et syriens en 2012, le Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, la République tchèque, le Monténégro, la Roumanie, la Serbie et la Slovaquie ont investi ce juteux créneau et approuvé l’envoi de plusieurs milliards d’euros d’armes et de munitions vers l’Arabie saoudite, la Jordanie les Émirats arabes unis (EAU) ou la Turquie.

D’autres comme le Qatar, autre fournisseur clé d’équipements militaires, n’apparaît étrangement pas dans les licences d’exportation d’Europe centrale et orientale…

Le Ministère Serbe de la Défense avait d’ailleurs dès 2013 exprimé son inquiétude sur les livraisons d’armes à l’Arabie saoudite qui sont ensuite détournés vers d’autres zones de conflits et prouvant que les armes, d’Europe centrale et orientale, sont livrées au Moyen-Orient par des vols cargos et des navires principalement par Belgrade, Sofia et Bratislava.

Documents du Ministère de la Défense Serbe.

Une des sociétés de transport aérien utilisée pour le transport de toutes sortes de munitions et de l’artillerie antiaérienne légère est la société moldave AeroTransCargo (ATG). Ce ne sont pas moins de 250 tonnes de munitions qu’elle aura déchargé sur des bases militaires en Arabie saoudite et l’aéroport international d’Ankara en Turquie dans un passé récent…

Voir ci-après le manifeste de transport prouvant que l’avion d’ATG est rempli de caisses de munitions de 7,62 mmm à l’intérieur.

Contrairement à tous les Etats précités, l’Algérie aura opté officiellement pour une réconciliation pacifique et une solution politique du conflit libyen, problème qui dure depuis la guerre civile de 2011 suite aux frappes aériennes de l’OTAN contre le régime du libyen Maammar El Kadhafi.

Une position partagée par l’Union européenne qui lors du sommet européen du Vendredi 13 Décembre 2019 a exhorté toutes les parties du conflit libyen à cesser les combats. La stabilité en Libye « ne peut être obtenue que par une solution politique » avait alors déclarés Emmanuel Macron, Angela Merkel et Giuseppe Conte.

Une position diplomatiquement certes correcte mais qui contraste radicalement avec les faits constatés sur le terrain.

En effet, le Boeing 747-400 Cargo de la compagnie Moldavienne Aerotranscargo identifié ATG4424, et dont l’immatriculation IATA est ER-BBJ, est arrivé le 15 Décembre 2019 de Sharjah, siège régional de la même compagnie aux Emirats Arabes Unis, pour atterrir à 21h17 à l’aéroport d’Alger Houari Boumediene.

Aujourd’hui, soit après deux jours de stationnement sur le tarmac, cet avion a décollé à 8h47 de l’Aéroport d’Alger pour se rendre à l’aéroport de Misrata en Lybie ou il a atterri à 11h35, pour reprendre quelques heures après la direction d’Istanbul vers 17 heures 20 heure locale !

Rappelons que les forces de Misrata, deuxième plus grande ville de l’ouest de la Libye, dirigent la défense de Tripoli qui abrite le gouvernement libyen internationalement reconnu et représentent une source majeure d’opposition au maréchal Haftar.

Evidemment, ces vols de Sharjah vers Alger et d’Alger vers Misrata ne constituant pas de vols réguliers ils ne sont pas répertoriés sur les sites, officiels ou pas, diffusant les informations aéroportuaires.

Nos sources nous informent que l’avion, sous escorte armée, a été isolé et n’a pu être approché par aucune personne civile.

Que y avait-il donc comme marchandise si dangereuse dans l’avion d’ATG au point de le mettre sous protection militaire ?

D’autre part, Le 16 avril 2019, la Commission européenne avait publié une mise à jour de sa liste de compagnies aériennes interdites dans l’espace aérien de l’Union européenne et a réitérée l’interdiction de la compagnie Aerotranscargo de survol de son espace aérien « en raison d’un manque de supervision de la sécurité par l’autorité de l’aviation civile de la Moldavie » !

Pourquoi l’Algérie n’a-t-elle pas pris ces mêmes mesures pour la sécurité de son espace aérien ?

Alors que la dégradation de la situation sécuritaire en Libye inquiète l’armée algérienne, mettant en état d’alerte maximal la quatrième région militaire, il semble aussi dangereux qu’illégal que l’actuel Etat Major de l’Armée algérienne s’implique en soutenant une partie en conflit armé au-delà de ses frontières.

Car il y va de la sécurité du pays et des 30 000 à 40 000 soldats déployés le long des 982 kilomètres de frontières communes. Alors, Erreur stratégique ou changement de vision ?

 

 

LEAVE A REPLY