Complot en faveur de Mihoubi : Le chef de cabinet de Gaid Salah et trois colonels mis aux arrêts

0
1244

Nouveau coup de théâtre au ministère de la Défense Nationale. Trois nouveaux colonels ont été suspendus de leurs fonctions, ont été arrêtés et placés aux arrêts, a-t-on appris de sources sûres. Parmi les personnalités et officiers interpellés, nous retrouvons le chef de cabinet du chef d’Etat-Major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah, le colonel Lahbari. 

Par ailleurs, les services de la direction centrale de la sécurité  de l’armée (DCSA) ont procédé également à l’arrestation du colonel Lyes Badji, chef du service de l’interprétariat au ministère de la Défense nationale. Un troisième colonel a été également appréhendé à la suite de l’enquête déclenchée à propos de l’instrumentalisation des fonctions militaires dans le sillage de la campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 12 décembre dernier.

En clair, la commission d’enquête mise en place au sein du ministère de la Défense Nationale est en train de démanteler tout un réseau de hauts gradés et d’officiers militaires qui ont agi dans l’ombre en faveur du candidat Azzedine Mihoubi, l’homme que certains lobbys malveillants ont voulu placer à la tête de l’Etat algérien pour servir leur agenda personnel.

Ces hauts gradés et colonels ont intervenu auprès de plusieurs personnalités civiles et responsables de l’administration publique pour « parler au nom de l’institution militaire » et donner des instructions favorables au candidat Azzedine Mihoubi. Certains de ces officiers et colonels sont les complices du général-major Wassini Bouazza qui tentait de manipuler les médias nationaux et les institutions de l’Etat en faveur de son candidat fétiche Azzedine Mihoubi. Et depuis hier lundi, le général Bouazza a été suspendu dans ses fonctions.

Cependant, les révélations et conclusions de cette commission d’enquête ébranlent au plus haut sommet le ministère de la Défense nationale puisque même le chef de cabinet d’Ahmed Gaid Salah a été « complice » dans ses manoeuvres indélicates visant à instrumentaliser politiquement l’institution militaire pour des intérêts purement politiciens et affairistes. Selon nos sources, les membres de l’Etat-Major de l’ANP et à sa tête Ahmed Gaid Salah sont déterminés de mener cette opération de « nettoyage » jusqu’au bout pour préserver l’ANP contre les lobbys « malintentionnés et affairistes ».

Signalons enfin que ce soir à partir de 21 H 00, notre collègue Said Bensedira, un fin connaisseur de l’institution militaire algérienne, fera une émission en direct sur  Youtube et les réseaux sociaux pour décrypter les dessous de cette inédite opération de « nettoyage » menée au sein même du ministère de la Défense Nationale.

LEAVE A REPLY