Vidéo. Des milliers de manifestants algériens dans les rues pour rejeter la mascarade électorale de demain jeudi

0
299

Le duel opposant le Hirak au pouvoir algérien a commencé dés aujourd’hui mercredi 11 décembre. Des milliers de manifestants ont occupé les rues à partir de ce matin vers 10 H. Des marches spontanées ont débuté dans les quartiers populaires de Belouizdad et Bab El-Oued pour converger ensuite vers Alger-centre. Les forces de sécurité, fortement mobilisées, ont intervenu brutalement pour tenter de disperser la foule de plus en plus nombreuse afin de l’empêcher de se rassembler devant la Grande Poste. 

Plusieurs arrestations ont été opérés dans les rangs des manifestants, nous signalent des sources oculaires. Pour l’heure, il demeure difficile de déterminer le nombre exact de ces arrestations. Mais plusieurs témoins ont comptabilisé plusieurs dizaines d’arrestations musclées. Les manifestants embarqués manu militari sont emmenés vers des postes de Police répartis à travers le territoire national. Mais cette répression policière n’a pas découragé pour autant les manifestants et activistes du Hirak qui continuent de renforcer les rangs de la foule criant sa colère et son rejet de la mascarade électorale du scrutin présidentiel prévu demain jeudi 12 décembre.

Il est à signaler que d’autres marches et manifestations populaires ont débuté depuis cette matinée dans plusieurs autres villes du pays comme Tizi-Ouzou, Mostaganem ou Constantine. Pour l’heure, dans ces villes, aucune source fiable n’a signalé à notre rédaction des arrestations musclées ou une répression policière, mais la journée est encore longue et les manifestations risquent de durer jusqu’à en soirée. Le Hirak est déterminé à ne pas se laisser faire face au pouvoir algérien qui veut imposer à tout prix son diktat en organisant des élections présidentielles suivant un mode d’emploi dépourvu de transparence et de légitimité.

LEAVE A REPLY