Affaire de l’espionnage révélée par le tribunal de Bir Mourad Rais : Benflis répond aux accusations et dénonce

0
440

Dans la nuit de lundi à mardi, le candidat aux élections présidentielles Ali Benflis a rendu public sur sa page Facebook un communiqué où il répond officiellement aux graves accusations colportées à son encontre par le tribunal de Bir Mourad Rais (Alger) dans l’affaire de « l’espion » qui aurait infiltré son staff de campagne pour fournir des informations confidentielles à une puissance étrangère. 

Dans ce communiqué, Ali Benflis se dit victime de cette mystérieuse affaire d’espionnage et dénonce une confusion sciemment entretenue par les médias et la justice pour attenter à son honneur et à la dignité de sa personne. Ali Benflis explique, par ailleurs, qu’il n’a jamais caché ses avoirs financiers dans une banque française appelée Crédit du Nord. En 2004 et 2014, Ali Benflis assure qu’il a mentionné dans ses déclarations de patrimoine l’existence de ce compte bancaire ouvert en 1998 au niveau de la Banque Crédit du Nord. Ce compte a contenu jusqu’à plus de 11 mille euros, indique Ali Benflis d’après lequel le 21 mars 2019 la banque française Crédit du Nord a décidé de procéder à la fermeture de ce compte bancaire parce qu’il appartient à une personnalité politique algérienne très exposée.

Ali Benflis assure enfin que lui et son épouse n’ont toujours pas récupéré leur argent. Il souligne en dernier lieu qu’il possède tous les documents qui attestent de la vérité des propos qu’il avance dans ce communiqué.

LEAVE A REPLY