Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, les deux anciens premiers-ministres, risquent 20 ans de prison ferme. Ces lourdes peines ont été requises ce dimanche matin par le  Procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed. 

La même peine a été requise également contre l’ancien ministre de l’Industrie en fuite, Abdeslam Bouchouareb. Et le tribunal de Sidi M’hamed a officiellement lancé un mandat d’arrêt international contre Bouchouareb actuellement en fuite à l’étranger et en France plus exactement.

Concernant les deux anciens ministres de l’Industrie présents lors de ce procès, à savoir Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, ils ont vu le procureur requérir 15 ans de prison ferme à leur encontre.

Le Procureur de la République a justifié ces lourdes peines dans son réquisitoire par les  lourdes pertes pour le Trésor public causées par les décisions prises par les prévenus dans l’exercice de leurs fonctions.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE