Après avoir observé le silence au tribunal militaire de Blida : Said Bouteflika parlera-t-il aux juges du tribunal de Sidi M’hamed ?

0
534
Algeria's President Abdelaziz Bouteflika smiles as he arrives with his brother Said at his campaign's communications department during a surprise visit in Algiers, Algeria April 10, 2009. REUTERS/Zohra Bensemra

C’est un énorme évènement. Le frère d’Abdelaziz Bouteflika et son conseiller spécial Said Bouteflika, le dirigeant politique le plus puissant en Algérie entre 2014 et 2019, a été convoqué à la dernière minute, et à la surprise générale, par le tribunal de Sidi M’hamed à la suite des révélations d’Ali Haddad sur les financements occultes et illicites de la campagne électorale du 5e mandat. 

Une brigade spéciale des services de sécurité a été chargée de ramener Said Bouteflika depuis la prison militaire de Blida pour qu’il soit présenté aux juges du tribunal de Sidi M’hamed ce samedi après-mid. Mais comment va réagir Said Bouteflika ? C’est la grande inconnue qui risque de susciter un deuxième coup de théâtre au tribunal de Sidi M’hamed.

En effet, lors de son premier procès au tribunal militaire de Blida le 23, 24 et 25 septembre dernier, un procès au cours duquel il avait été condamné à 15 ans de prison ferme pour « complot contre l’autorité de l’Etat » et « atteinte à l’autorité de l’armée », Said Bouteflika a observé un silence intriguant en refusant de répondre aux questions des juges et en boycottant les audiences de son propre procès, une manière pour lui de ne pas reconnaître la légitimité du tribunal qui le jugeait. Aujourd’hui samedi 7 décembre, Said Bouteflika sera présenté une nouvelle fois devant la justice algérienne. Mais acceptera-il cette fois-ci de parler devant un tribunal civil ? Va-t-il se départir de son silence pour répondre aux accusations dont il fait l’objet notamment à la suite des révélations d’Ali Haddad, son ami et allié, qui lui a prêté ce samedi matin tout le pouvoir occulte qui manipulait son frère le Président Abdelaziz Bouteflika ?

Ces questions hantent tous les observateurs et les juristes présents en grand nombre en ce moment au tribunal de Sidi M’hamed. L’arrivée de Said Bouteflika est très attendue et ses réactions vont déterminer l’avenir de ce méga-procès de corruption ? Et si Said Bouteflika se mettait à table pour faire des aveux encore plus dangereux et surprenants sur le fonctionnement du régime algérien ? On saura les réponses à toutes ces questions d’ici quelques heures.

 

 

LEAVE A REPLY