Des collectifs citoyens algériens composés par des activistes engagés en faveur du Hirak vont lancer à partir de demain samedi 7 décembre une opération de boycott des élections présidentielles du 12 décembre au niveau de tous les consulats algériens de la région parisienne. Il faut  savoir que le scrutin présidentiel sera lancé dés demain samedi au profit de la diaspora algérienne à l’étranger. Des bureaux de vote ont été ainsi aménagés au niveau des consulats algériens à l’étranger pour permettre l’organisation de ces élections présidentielles controversées et massivement rejetées par le mouvement populaire algérien du 22 février.

Selon nos sources, plusieurs collectifs citoyens vont se diriger dés samedi matin vers les Consulats algériens de Nanterre, Pontoise, Bobigny, Créteil et Pais-Nation. Les manifestants du Hirak vont tenter de persuader les ressortissants qui se présenteront aux bureaux de vote de ne pas  participer au processus électoral décrié par une grande partie du peuple algérien. Les activistes du Hirak ont préparé tout un argumentaire bien huilé pour convaincre les plus réticents de ne pas contribuer à « cette mascarade électorale » qui vise à élire un nouveau Président de la République au détriment de la volonté populaire qui rejette ce mode d’organisation électorale façonnée par le régime algérien.

Par ailleurs, des rassemblements ponctuels seront organisés demain samedi devant tous les consulats algériens de la région parisienne. Ces rassemblements seront tenus par une coordination réunissant plusieurs collectifs algériens qui activent depuis de longs mois à Paris en faveur de la cause du Hirak en France notamment à travers l’organisation de plusieurs marches citoyennes et grands rassemblements autour de la Place de la République en plein coeur de Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE