Nouveau coup dur contre le candidat aux élections présidentielles du 12 décembre prochain Abdelmadjid Tebboune. Son fils Khaled Tebboune a été entendu aujourd’hui jeudi par le Procureur de la République adjoint près le tribunal de Sidi M’hamed dans le cadre d’une nouvelle affaire de « blanchiment d’argent », a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. 

 Cette nouvelle affaire intervient en pleine campagne électorale des présidentielles du 12 décembre. Elle ne manquera pas de susciter une énorme polémique sur les liaisons dangereuses de l’entourage d’Abdelmadjid Tebboune avec les réseaux affairistes et les milieux les plus sulfureux de l’oligarchie algérienne.

Selon nos informations, cette nouvelle affaire implique Khaled Tebboune avec les conservateurs fonciers qui touchaient des pots-de-vin de la part de Kamel Chikhi alias le « Boucher », le principal suspect dans le scandale de la cocaine du port d’Oran. Kamel le Boucher a « blanchi » énormément d’argent dans le secteur de l’immobilier et ses investissements douteux et suspects font l’objet d’une grosse enquête menée depuis l’été 2018 par la justice algérienne.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE