Financements occultes de la campagne électorale : les photos qui prouvent le mensonge d’Abdelmadjid Tebboune

0
1062

Ces photos mettent réellement dans l’embarras Abdelmadjid Tebboune. Dans une mise au point adressée au groupe Ennahar, le candidat Tebboune a affirmé qu’il n’était pas responsable du comportement controversé et sulfureux ex-député RND et homme d’affaires Omar Alilet, appréhendé mercredi dernier par les services de sécurité pour son implication dans des financements occultes de la campagne électorale et un autre dossier de corruption impliquant les frères Kouninef. L’ex-premier ministre et actuel candidat au scrutin présidentiel du 12 décembre prochain n’a pas nié sa relation avec Omar Alilet, mais il a indiqué dans sa mise au point que l’ex-député RND n’était nullement impliquée dans l’organisation de sa campagne électorale. 

Un mensonge éhonté puisque des photos obtenues par Algérie Part au cours de ses investigations démontrent que le sieur Omar Alilet faisait réellement partie du staff de campagne de Tebboune. Arborant un badge officiel, Omar Alilet a même participé à l’encadrement de la rencontre du 16 novembre dernier à Zéralda au cours de laquelle ont été réunis tous les délégués et directeurs de campagne au niveau de toutes les wilayas du pays.

Omar Alilet était donc bel et bien impliqué dans l’organisation de la campagne électorale d’Abdelmadjid Tebboune et son rôle n’est guère mineur, comme il avait été révélé précédemment par les investigations d’Algérie Part. Ces photos démontrent que l’ex-député Omar Alilet est « l’ombre » de Tebboune. Ce dernier était donc totalement au courant de ces manoeuvres douteuses consistant à recueillir des fonds et récolter des financements de provenance occulte pour les besoins de la campagne électorale des élections du 12 décembre prochain. Pour dissuader les plus réticents, Omar Alilet usait d’un argument de poids : « Nous avons le soutien et le parrainage de Gaid Salah » !

Des financements négociés par Omar Alilet dans un restaurant discret et chic de la cité Chaâbani à Hydra. Algérie Part dévoile à ses lecteurs et lectrices la photo de cet établissement appartenant à Djaoued Bey, un autre businessman très proche de l’entourage de Tebboune. Ce restaurant s’appelle le Barbacoa et les nuits, il était « squatté » par Omar Alilet pour rencontrer secrètement des hommes d’affaires ou les émissaires de certains dirigeants algériens afin de négocier avec eux un soutien logistique et financer à Abdelmadjid Tebboune. Ces réunions étaient régulièrement encadrées par Djaoued Bey, le propriétaire de cet établissement et le fils du défunt général Belhouchet, Belkacem Belhouchet, un autre ami à Tebboune. Selon nos investigations, Djaoued Bey s’est enfui à Palma en Espagne pour échapper aux enquêtes des services de sécurité. Quant à Belkacem Belhouchet, il a lui-aussi quitter Alger pour rallier Paris.

Algérie Part poursuit ses investigations pour confirmer toutes ces informations et reviendra sur ce dossier avec de nouvelles révélations.

LEAVE A REPLY