Algérie Part lance une nouvelle enquête sur les agissements et pratiques des hauts responsables militaires algériens lors de leur séjour à Paris en France. Nous avons entamé des investigations concernant les affaires louches et « deals » peu honnêtes que négocient des hauts gradés des services secrets algériens ou des collaborateurs militaires de l’ambassade d’Algérie en France avec des hommes d’affaires impliqués dans de gros scandales de corruption en Algérie. 

Pis encore, nous avons découvert au cours de nos investigations que certains de ces colonels du DRS ou fonctionnaires du bureau militaire de l’ambassade d’Algérie traitent discrètement avec des intermédiaires étrangers aux intentions très douteuses.

Nous avons obtenu les noms et fonctions de ces officiers militaires qui se rendent régulièrement dans les brasseries et les restaurants les plus chics de Paris pour y organiser des rencontres affairistes troublantes qui portent un énorme préjudice à l’intérêt général, voire, et pire encore, la souveraineté nationale de l’Algérie.

D’après nos investigations, ces officiers militaires algériens fréquentent assidument les mêmes endroits et rencontrent toujours leurs interlocuteurs louches dans les mêmes brasseries qu’ils affectionnent depuis de longue date. Il s’agit essentiellement de Chez Francis, la brasserie de l’Alma, la brasserie le Congrès et la brasserie Dab, situés au niveau de la Porte Maillot sans oublier les salons de certains hôtels luxueux à Paris comme l’hôtel Marriott des Champs Elysées ainsi qu’un autre hôtel situé au niveau de l’avenue des Ternes.

Dans nos prochaines publications, nous révélerons comment des officiers militaires algériens tels que le Colonel Nacer, détaché à la Mosquée de Paris, le commandant Réda ou le colonel Chérif du Consulat général d’Algérie à Paris s’adonnent à des affaires immorales et troublantes en totale violation avec leurs missions à l’étranger encadrées sévèrement par la loi algérienne. Nos lecteurs et lectrices découvriront que les représentants du « Mendejl », symbole tant arboré par les partisans de l’institution militaire, ne sont guère des exemples de la vertu et du patriotisme.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE