La Présidente de la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen Maria Arena a dénoncé et condamné vigoureusement l’arrestation de Karim Tabbou, l’opposant et l’une des figures du hirak, le mouvement populaire algérien. 

« C’est avec un profond sentiment d’inquiétude que nous apprenons l’arrestation à son domicile de M. Karim Tabbou, une des figures populaires et respectées par les manifestants algériens », a déclaré ce haut responsable de l’Union Européenne.

« Nous condamnons cet acte arbitraire qui intervient après une vague récente d’arrestations de citoyens, d’étudiants et de militants unis par leur détermination de construire une Algérie libre et démocratique », a-t-elle encore ajouté dans une déclaration publiée par le site officiel du parlement européen.

« Nous appelons à la libération immédiate de Karim Tabbou et de l’ensemble des prisonniers politiques », a-t-elle souligné enfin tout en rappelant que « le peuple algérien force l’admiration par son pacifisme et sa maturité politique. Nous appelons les autorités à écouter les revendications légitimes qu’expriment depuis 30 semaines des millions de citoyens algériens ».

LAISSER UN COMMENTAIRE