L’opposant et l’homme politique Karim Tabou a été interpellé mercredi à 13 H par des agents en civil près de son domicile familial, a-t-on appris de sources sûres. Et depuis, l’ex-premier secrétaire du FFS n’a plus donné de nouvelles alors que son entourage le recherche désespérément. 

Les seules informations que nous avons pu obtenir indiquent que Karim Tabou aurait été arrêté par des agents en civil du centre CPMI de Ben Aknoun relevant des services secrets algériens. Il aurait été embarquée dans voiture Toyota banalisée. Il demeure, pour le moment, très difficile de confirmer officiellement ces informations.

Il est à souligner que Karim Tabou s’est imposé comme l’un des visages emblématiques du mouvement populaire du 22 février, à savoir le Hirak algérien. Ses diatribes et ses critiques au vitriol à l’encontre d’Ahmed Gaid Salah, le chef d’Etat-Major de l’ANP et homme fort de l’institution militaire algérienne, ont fait de Karim Tabou l’une des personnalités politiques les plus populaires et appréciées par les manifestants algériens.

LAISSER UN COMMENTAIRE