« SOS MOBILE, société de droit algérien détenue exclusivement par des investisseurs nationaux et résidents algériens, a le regret d’informer l’ensemble de ses partenaires et sa clientèle de sa décision de mettre fin à sa relation commerciale avec la société Qatari beIN Media Group, précédemment dénommée AL JAZEERA SPORT », informe Mr Salim Mahieddine Sahnoun, gérant de SOS Mobile dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Algeriepart.

Le distributeur algérien indique que sa décision « est motivée par le refus obstiné de la société Qatarie de vouloir régulariser sa situation fiscale relative à la retenue à la source ».

Le gérant de SOS Mobile met également en exergue « l’obstination de l’administration fiscale à vouloir charger exclusivement la Société SOS MOBILE, alors que la législation stipule formellement que cet impôt est strictement réservé aux sociétés étrangères qui n’ont pas de présence permanente en Algérie ».

« Depuis le mois de juin 2014, soit cinq longues années, nous avons patiemment tenté de régler cette situation inique en utilisant tous les recours légaux pour faire valoir nos droits légitimes. Aujourd’hui, notre position est devenue intenable et nous sommes contraints et forcés de jeter l’éponge », explique-il encore.

Le communiqué s’achève en informant l’opinion publique que SOS Mobile se réserve le droit de recourir à « toutes les procédures légales afin de se faire rétablir dans son bon droit ».

LAISSER UN COMMENTAIRE