Abdelmadjid Tebboune, l’ex-Premier ministre, sera bientôt de retour sur la scène politique, certifient plusieurs sources contactées par nos soins. Selon nos sources, le chef d’Etat-Major Ahmed Gaid Salah a renoué ces jours-ci contact avec Tebboune au moment où le scrutin présidentiel du 15 décembre prochain est en cours de préparation. 

Gaid Salah ne cache pas à son entourage l’affection qu’il porte à Tebboune. Plusieurs autres membres du haut commandement de l’ANP porte une grande estime à l’ex-premier ministre qui s‘était lancé au cours de l’été 2017 dans un bras de fer contre Said Bouteflika et ses amis richissimes oligarques à l’image d’Ali Haddad. Tebboune est considéré par l’establishment militaire comme une alternative sérieuse en prévision des prochaines élections présidentielles. Aux yeux de Gaid Salah et ses collaborateurs, Tebboune incarne le haut fonctionnaire qui a dit non au clan de Said Bouteflika et ses oligarques corrompus.

Fin connaisseur de l’administration algérienne, Tebboune dispose d’une grande expérience de gouvernance des affaires de l’Etat en raison de son parcours qui l’a conduit à diriger le ministère de l’Habitat entre 2001 et 2017. D’après nos sources, le haut commandement de l’ANP pourrait parrainer Abdelmadjid Tebboune à l’occasion de ce futur scrutin présidentiel. Les contacts entre Ahmed Gaid Salah et Tebboune sont permanents ces jours-ci, assurent nos sources. Ceci dit, aucun plan précis n’a été encore tracé pour permettre à Tebboune de s’engager dans la course pour les élections présidentielles. Il est peu probable qu’il revienne aux commandes d’un parti comme le FLN. D’après nos sources, Tebboune est tenté de revenir en politique en tant que « candidat indépendant » pour négocier le virage du scrutin du 15 décembre prochain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE