Rien ne va plus entre Gaid Salah et Bensalah. Le chef d’Etat-Major de l’ANP et le Président par intérim de l’Etat sont en froid. Pis encore, les relations se sont envenimées ces derniers jours au point où Abdelkader Bensalah a voulu démissionner de son poste pour exprimer son désaccord avec Gaid Salah, le patron de l’armée, a-t-on appris de sources sûres. 

Bensalah a voulu déposer sa démission au début de cette semaine pour protester contre les pressions qu’il subit de la part du patron de l’Armée. Selon nos sources, Bensalah n’apprécie plus la manière de faire de Gaid Salah qui ne respecte pas ses prérogatives de Chef d’Etat. Selon nos investigations, la tension est montée d’un cran lorsque Bensalah a refusé de signer un décret qui lui a été soumis par le cabinet d’Ahmed Gais Salah. Un décret portant sur la nomination et désignation de nouvelles prérogatives au profit du haut commandement militaire de l’ANP.

Après cet épisode, Bensalah a exprimé son désarroi en faisant part de son désir de jeter l’éponge prétextant la dégradation continue de son état de santé. Mais l’institution militaire a rejeté catégoriquement l’idée de cette démission. Après l’annonce de la convocation du corps électoral, Gaid Salah aggrave encore ce climat de tension qui prévaut au plus haut sommet de l’Etat en raison de sa « guerre froide » avec Abdelkader Bensalah.

LAISSER UN COMMENTAIRE