Une important réunion de sécurité s’est tenue ce samedi à Alger. Cette réunion a été présidée par Ahmed Gaid Salah, le chef d’Etat-Major de l’ANP, a-t-on appris de sources sûres. 

Cette réunion a été convoquée par le premier responsable de l’institution militaire à l’occasion du drame terrible survenu en marge du concert du rappeur Soolking à Alger. Un drame qui a plongé dans l’émotion toute l’Algérie depuis jeudi soir date à laquelle pas moins de 5 personnes dont des enfants ont péri dans une énorme bousculade.

Et c’est au cours de cette réunion que des décisions importantes ont été adoptées pour calmer la colère des Algériens secouées par ce drame incompréhensible. D’abord, nos sources ont certifié que la ministre de la Culture, Meriem Medaci, a été contrainte à la démission et la « décision est venue d’en haut ». Il n’était pas question pour Gaid Salah et ses collaborateurs de laisser ce « crime impuni ». Des têtes devaient être « sacrifiées ». Ensuite, après avoir étudié les circonstances du drame, les discussions ont rapidement abouti à la responsabilité criante de la DGSN et son incapacité scandaleuse à gérer cet évènement populaire très attendu.

Il a été donc décidé d’un commun accord avec tous les participants de cette réunion de procéder au remplacement d’Abdelkader Kara Bouhadba, le premier responsable de la DGSN. A la suite de cette réunion, les conclusions ont été communiquées à la Présidence de la République. Abdelkader Bensalah prend enfin le relai et applique les mesures préconisées en attendant d’identifier les autres acteurs responsables du drame du stade du 20 août.

LAISSER UN COMMENTAIRE