Les opérateurs de télécommunications DIVONA et SLC, appartenant à la famille du général Khaled Nezzar, l’ex-ministre de la Défense Nationale au début des années 90, ont « fermé boutique » et cessent officiellement leurs activités à partir de ce mercredi, annonce un communiqué officiel parvenu à Algérie Part. 

Dans ce document, les directions générales de SLC et DIVONA dirigés par Lotfi Nezzar, le fils ainé de Khaled Nezzar, expliquent clairement qu’ils ont décidé de procéder à « l’extinction de leurs réseaux respectifs » et de « cesser leurs activités d’opérateurs de télécommunications ».

Les deux opérateurs expliquent qu’ils ont épuisé tous les moyens de recours judiciaires et administratifs pour résoudre leur conflit avec l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), l’instance qui avait décidé brutalement de procéder au non-renouvellement de la licence d’établissement et d’exploitation d’un réseau public de télécommunications par satellite de type V.SAT et de fourniture de services de télécommunications au public attribuée à la société Divona Algérie (Divona), et de l’autorisation de fourniture de services de transfert de la voix sur protocole internet (VoIP) attribuée à la société SLC. Cette annonce met au chômage plus de 330 employés, a-t-on appris enfin.

LAISSER UN COMMENTAIRE