Aujourd’hui, face à la paralysie politique actuelle du pays, l’important  est de privilégier les intérêts supérieurs de l’Algérie et d’éviter la perte de temps qui aura pour conséquence des impacts négatifs tant sur le plan économique, social que géostratégique avec le risque d’épuisement des réserves de change au début 2022. 

 Il ne s’agit pas de créer   des commissions avec des réunions sans lendemain et qui, au vu des expériences de 1994 à nos jours, ont montré leurs limites avec des déclarations contradictoires de ses membres où personne n’est d’accord avec personne, surtout sur le projet économique et social, à cause des positions idéologiques contradictoires.

Comme je le rappelle constamment depuis le 22 février 2019, des concessions réciproques, pouvoir, opposition et Hirak, sont nécessaires pour sortir de cette crise et protéger l’Algérie contre les tensions géostratégiques au niveau de la région et des dangers de la grave situation socio-économique. Le  dialogue  productif doit  porter essentiellement  sur la mise en place   de  la commission indépendante des élections et pour ce faire, nous devons apprendre à nous respecter et à nous écouter car personne n’a le monopole de la vérité, le plus grand ignorant étant celui qui prétend tout savoir.

L’objectif stratégique doit être  l’élection libre et transparente du futur président de la République qui, grâce à sa légitimité, aura pour mission de mener à bien les réformes sur la base de son programme. En démocratie, seule l’urne transparente,  permettra de sélectionner le projet de société où la majorité devra respecter la minorité.

Afin d ‘éviter de créer la discorde et des tensions inutiles, le  gouvernement actuel, rejeté massivement à tort ou à raison par la population, n’a aucune crédibilité pour superviser l’élection. Soyons francs et directs : certains  membres de l’actuel gouvernement sont responsables de la situation actuelle et partant de ce principe, il n’est nullement habilité d’engager l’avenir pays.

Par le Professeur Abderrahmane Mebtoul 

LAISSER UN COMMENTAIRE