Deux jeunes personnes ont été interpellées ce samedi par les services de sécurité au niveau de la nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Alger. Il s’agit de deux citoyens ordinaires dont le seul tort était d’avoir filmé en catimin Nacer Bouteflika, le frère de l’ex-président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a-t-on appris de sources sûres. 

Ces deux jeunes algériens avaient aperçu Nacer Bouteflika qui s’était déplacé très discrètement à l’aéroport d’Alger pour récupérer une personne qui venait de l’étranger. L’un de ces deux jeunes a utilisé son smparthone pour immortaliser cette image rare du frère d’Abdelaziz Bouteflika, celui qui fut l’un des piliers de la fratrie Bouteflika.

A leur sortie de l’aéroport, des agents en civil ont suivi ces deux jeunes pour procéder à leur interpellation. Si une personne a été rapidement relâchée à la suite d’un simple interrogatoire, le deuxième jeune, le propriétaire du smartphone ayant permis de prendre des images de Nacer Bouteflika, a été longtemps retenu par les services de sécurité à l’aéroport d’Alger avant d’être relâché mais sans son smartphone. L’appareil a été réquisitionné sans aucun motif valable ou clairement défini.

Depuis la chute de Bouteflika, on pensait que l’Algérie a bel et bien changé et que les membres et symboles de l’ancien régime ne pourraient plus jamais jouir des mêmes privilèges qui ont fait leur bonheur durant ces 20 dernières années. C’est visiblement un espoir perdu et la mésaventure de ces deux jeunes concitoyens démontrent que certains membres du clan Bouteflika sont toujours protégés et choyés.

LAISSER UN COMMENTAIRE