Les richissimes frères Benhamadi ont rejoint dans la nuit du mercredi à jeudi les autres célèbres détenus de la prison d’El-Harrach. Le tribunal d’Abane Ramdane à Sidi M’hamed vient de prononcer le placement sous mandat de dépôt des frères Benhamadi, à savoir Abdelmalek, PDG du groupe Condor, Omar et Abdelkerim, a-t-on appris de sources sûres. 

Selon nos sources, les dossiers de Smaîl Benhamadi, député de la wilaya de Bordj Bou Arréridj, et Moussa Benhamadi, ex-ministre de la Poste et des Télécommunications, ont été transférés au niveau de la Cour Suprême. Moussa Benhamadi ne se trouve, d’ailleurs, pas sur le territoire algérien puisqu’il est en train d’accomplir le pèlerinage à la Mecque. Il sera convoqué et auditionné dés son retour sur le territoire national, a-t-on appris auprès de nos sources.

Il est à souligner que la famille Benhamadi, l’une des plus riches et puissantes du pays, a été accusée par la justice de bénéficier de plusieurs avantages illégaux et marchés illicites octroyés par les deux anciens premiers-ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Ces deux dirigeants politiques figurent, d’ailleurs, sur le banc des accusés dans dossier de la famille Benhamadi. Un dossier, selon nos sources, très complexe qui implique plusieurs hauts responsables de plusieurs ministères du gouvernement et des secteurs névralgiques de l’Etat.

Les frères Benhamadi sont les propriétaires du groupe Condor, célèbre marque spécialisée dans la fabrication des équipements électroménagers et smartphones, qui emploie plus de 5000 personnes et engrange un chiffre d’affaires avoisinant le 1 milliards de dollars. Ils sont également propriétaires de plusieurs entreprises dans le secteur du BTP, hôtellerie ou les services et même le secteur du montage automobile où ils sont l’un des actionnaires du projet de l’usine Peugeot en Algérie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE