Le ministère de la Justice va dépêcher cette semaine une mission d’inspection au niveau de la prison d’El-Harrach pour contrôler les conditions de vie des oligarques, hommes d’affaires et anciens dirigeants politiques comme Ahmed Ouyhaia ou Abdelmalek Sellal, détenus dans cette prison depuis plusieurs semaines à la suite des bouleversements provoqués par le mouvement populaire algérien du 22 février. 

Selon nos sources, cette mission d’inspection auscultera les conditions dans lesquelles sont détenues toutes ces personnalités célèbres comme Tahkout, Haddad, Melzi, les frères Kouninef, Rebrab et les autres comme Amara Benyounès ou Ouyahia. Les membres de cette mission représenteront, par ailleurs, plusieurs organes et services de sécurité. Des juges et hauts responsables du ministère de la Justice les accompagneront pour plancher sur tout l’environnement carcéral de ces détenus encombrants car ils détiennent tous les secrets du régime algérien de ces 20 dernières années.

Les inspecteurs du ministère de la Justice étudieront tout particulièrement la situation de certains détenus qui présentent des signes d’affaiblissement dangereux ou qui sont terrassés par des pensées suicidaires, signalent enfin nos sources.

1 COMMENTAIRE

  1. Trop de dossiers sont en suspens ?Soit que la justice s’en charge , soit elle lave de tout soupçon des citoyens parfois innocentes qui ont croisées quelques oligarques dans …………..leur chemin ! Avec la nomination de Zeghmati ,j’ose croire à un redressement historique ! Intègre et au fait des distorsions effectuées par un passé récent , il saura instaurer une justice fiable, égalitaire et sans fioritures , ni malversations .Monsieur ZEGHMATI ,donnez lui ses lettres de noblesse , l’Algérie vous sera reconnaissante . Bonne chance courage dans cette mission …………Un vrai sacerdoce
    !

LAISSER UN COMMENTAIRE