L’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, a démenti officiellement l’information rapportée dans un communiqué rendu public par le Procureur de la République près du tribunal de Tlemcen. « Je suis chez moi à Alger en train de soigner ma mère », a indiqué ainsi Khalida Toumi dans une déclaration faite à Amel TV sur le plateau animée par Hichem Aboud et Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part. 

Khalida Toumi a également qualifié, lors de son intervention, l’annonce faite par la justice à propos de « sa fuite en France » de « grave dérapage » qui déshonore l’Etat algérien. L’ex-ministre de la Culture a affirmé aussi qu’elle n’a jamais reçu la moindre convocation de la part du tribunal de Tlemcen pour être auditionnée dans le cadre d’un dossier de corruption lié à l’évènement « Tlemcen, capitale de la culture islamique », organisé par le ministère de la Culture en 2011.

« Les services de sécurité connaissent mon adresse et j’habite dans un quartier populaire. Comment peuvent-ils affirmer que je  suis en fuite à l’étranger ? C’est vraiment grave ce qui se passe en ce moment dans notre pays », a réagi enfin Khalida Toumi.

LAISSER UN COMMENTAIRE