On en sait un peu plus sur le processus de dialogue qui a été entamé entre un panel composé de plusieurs personnalités politiques et des membres de la société civile ainsi que le Président par intérim de l’Etat, à savoir Abdelkader Bensalah. Un plan d’action précis a été tracé et dévoilé pour mettre en place une Instance nationale de dialogue et de médiation. 

Hier, dimanche à Alger, le panel de dialogue qui a rencontré récemment Abdelkader Bensalah a annoncé que plusieurs rounds de dialogue avec les différents acteurs aux fin d’élaborer des propositions qui seront au centre d’une conférence nationale « souveraine » donnant lieu à des décisions « contraignantes pour les pouvoirs publics ». Ensuite, l’Instance, composée d’un panel de personnalités nationales chargées de conduire le processus de dialogue national, tiendra des réunions suivant un calendrier qu’elle arrêtera dans les plus brefs délais, avec les composantes de la société civile, les partis politiques, les personnalités nationales ainsi que des jeunes et militants du Hirak représentant différentes wilayas du pays, afin d’écouter leur vision et propositions pour une sortie de crise.

Au terme des rounds de dialogue, l’Instance procédera à « l’élaboration d’une première mouture des propositions qui lui ont été soumises. Elle pourra, alors, entreprendre toute médiation pour concilier les propositions formulées, en cas de contradictions, avant d’élaborer les propositions finales à l’issue d’une réunion qui sera tenue dans le cadre d’une Conférence nationale souveraine dont les décisions seront contraignantes pour les pouvoirs publics », précise-t-on dans cette feuille de route.

Tous les acteurs ayant pris part au dialogue seront invités enfin à cette conférence pour l’adoption définitive des propositions de sortie de la crise actuelle. L’Instance soumettra ces propositions à la Présidence pour les cristallisera sous forme de lois, règlements et procédures, précise le plan d’action élaboré pour déterminer les grands axes de ce processus de dialogue.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE