A Air Algérie, Mounia Bensalah est un personnage qui est devenu célèbre depuis l’accession de son père Abdelkader Bensalah au sommet de l’Etat en succédant le 2 avril dernier à Abdelaziz Bouteflika pour présider de manière intérimaire les affaires de l’Etat algérien en attendant la nomination d’un nouveau Président de la République.

Mais, décidément, être la fille d’Abdelkader Bensalah n’est guère une sinécure. Preuve en est, la fille de l’actuel président par intérim de l’Etat a été contrainte de prendre un congé maladie en raison de toutes les pressions qu’elle subit dans son travail. Mounia Bensalah est la directrice financière à la représentation d’Air Algérie à Paris. Elle rejoint Air Algérie en France depuis janvier 2015 comme cadre dans l’administration et les finances. Elle a ensuite grimé les échelons en s’imposant comme un élément incontournable parmi les 82 employés d’Air Algérie. Mais ces derniers mois, Mounia Bensalah ne s’entend plus avec le représentant général pour la France Nord (Paris) à Air Algérie, à Zoheir Houaoui.

Selon nos sources, ce haut responsable d’Air Algérie essaie de saisir l’opportunité de la situation politique en Algérie pour mettre sur la touche Mounia Bensalah. La tension est montée d’un cran ces dernières semaines et la fille d’Abdelkader Bensalah a préféré prendre un repos. D’après nos sources, la fille d’Abdelkader Bensalah est appréciée par ses collègues pour son « intégrité et professionnelle ». Aucune source fiable n’a pu nous fournir une information démontrant que Mounia Bensalah profite des fonctions de son père pour s’offrir une carrière fulgurante à Air Algérie.

LAISSER UN COMMENTAIRE