Les avocats de la famille d’Abdou Semmar ont déposé officiellement ce lundi matin une demande de convocation au niveau du juge d’instruction près le tribunal de Cheraga pour réclamer la convocation du général Ghali Belkecir et son audition dans l’affaire de la voiture de la famille de notre rédacteur en chef incendiée par deux criminels. 

Les avocats ont expliqué dans leur demande que plusieurs éléments concordants indiquent que le général Ghali Belkecir, l’ex-commandant de la gendarmerie nationale, peut être le commanditaire de cet attentat criminel contre la famille d’Abdou Semmar. En effet, dans son P.V d’audition, l’homme qui a versé de l’essence sur la voiture de la famille de notre rédacteur en chef afin de la brûler a reconnu qu’il avait été recruté pour accomplir cette opération par un criminel appelé H.B. Si le premier homme est en détention à la prison d’El-Harrach, le deuxième criminel, à savoir H.B, est toujours en fuite et demeure recherché par les services de sécurité. Ceci dit, les avocats de la famille d’Abdou Semmar ont pu identifier le parcours criminel de ce délinquant en fuite.

H.B est un criminel très connu par les services de la gendarmerie nationale dans la wilaya de Blida. Il avait été arrêté et relâché à maintes reprises notamment durant les années où le général Ghali Belkecir était le chef d’état-major du 1er commandement de la Gendarmerie nationale de Blida. Les services de la gendarmerie connaissaient donc parfaitement ce criminel en fuite originaire de Blida. Et partant de ce principe, les avocats de la famille d’Abdou Semmar s’interrogent légitiment sur les relations entre ce criminel et des cercles proches du général Ghali Belkecir, l’ex-patron de la gendarmerie algérienne. D’autant plus que cet attentat criminel est intervenu le 10 avril dernier au moment où notre rédacteur en chef avait multiplié les révélations fracassantes sur les affaires de corruption dans lesquelles sont impliqués Ghali Belkecir et son épouse, Fatiha Boukhers, l’ex-présidente de la Cour de Tipaza. Il y a donc de fortes suspicions à l’égard de Ghali Belkecir qui pourrait être à l’origine de cet attentat criminel dans le but de faire taire Abdou Semmar.

Soulignons enfin que le journaliste Abdou Semmar a été incarcéré à la prison d’El-Harrach à la fin du mois octobre 2018 à la suite d’un complot fomenté par Ghali Belkecir et Tayeb Louh. A l’époque, ces deux hauts responsables craignaient les conclusions des enquêtes menées par Algérie Part sur plusieurs gros dossiers de corruption. Des dossiers qui les impliquent directement. C’est pour toutes ces raisons que les avocats d’Abdou Semmar ont exigé à la justice de convoquer le général Ghali Belkecir pour qu’il soit officiellement entendu dans le cadre de l’enquête menée sur les circonstances dramatiques d’un attentat ayant ciblé une femme et ses deux enfants innocents.

LAISSER UN COMMENTAIRE