La diplomatie algérienne sera l’autre secteur qui connaîtra bientôt des changements radicaux avec le rappel et le limogeage de plusieurs ambassadeurs et consuls, a-t-on appris de sources sûres. Ces changements concerneront de nombreuses capitales mondiales. 

Selon nos investigations, les ambassadeurs et consuls algériens à Paris, Djedda ou Buenos Aires seront rappelés à Alger et remplacés officiellement par de nouveaux diplomates. Par ailleurs, certains diplomates font l’objet de profondes enquêtes sur des faits de corruption à l’image de plusieurs consuls généraux de l’Algérie en Europe qui sont soupçonnés de « mauvaise gestion » et « dilapidation de deniers publics » comme le Consul général d’Algérie à Marseille, Boudjemaâ Rouibah, qui vient d’être démis de ses fonctions.

D’après nos investigations, une quarantaine de diplomates à l’étranger seront concernés prochainement par ces changements et sanctions. Le visage de la diplomatie algérienne  sera ainsi remodelé.

LAISSER UN COMMENTAIRE