Alors que son père Khaled Nezzar, le célèbre ex-ministre de la Défense Nationale au début des années 90, est très malade et se retrouve hospitalisé à Madrid en Espagne où il subit des soins intensifs, Lotfi Nezzar, le patron de SLC, l’une des entreprises les plus stratégiques du secteur des Technologies de l’information et de la communication, le leader en Algérie dans la commercialisation du WIMAX, transmission et d’accès à Internet à haut débit, s’est réfugié à l’étranger à la suite des mesures judiciaires qu’il vient de subir ces jours-ci : gel de plusieurs avoirs bancaires dans le cadre d’une enquête approfondie lancée par les services de sécurité et les autorités judiciaires.

Selon des sources sûres, Lotfi Nezzar a préféré s’installer à l’étranger et ne pas revenir sur le territoire national car il s’estime « victime d’une campagne de vengeance caractérisée », signale-t-on dans l’entourage de Lotfi Nezzar. Selon nos informations, Lotfi Nezzar se trouve en ce moment en Espagne au chevet de son père. Diminué par la maladie, Khaled Nezzar aurait très mal pris les recherches et investigations lancées à l’encontre de son fils. C’est pour cette raison qu’un compte Twitter a été officiellement créé par la famille Nezzar afin de permettre à l’ex-ministre de la Défense Nationale de… vider son sac. Nous reviendrons sur ce sujet avec de nouvelles révélations dans nos prochaines publications. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE