A Paris, des groupuscules de voleurs et des délinquants casseurs ont gâché la joyeuse ambiance des supporters algériens sortis dans les rues de la capitale française pour célébrer la victoire de l’équipe nationale algérienne qualifiée brillamment pour les demi-finales de la CAN 2019 organisée en Egypte. 

Ainsi, près des Champs-Élysées, deux magasins ont été pillés par plusieurs dizaines de personnes, a rapporté l’AFP dont les journalistes ont été mobilisés sur le terrain pour immortaliser les scènes de joie de la communauté algérienne en France à la suite de cette émouvante qualification des Fennecs. Malheureusement, des énergumènes mal-élevés ont profité de cette liesse pour commettre des vols et des agressions lâches et indignes des valeurs de la communauté algérienne.

En effet, peu avant minuit, des groupes s’en sont pris à trois magasins de motos situés sur l’avenue de la Grande-Armée tandis qu’à quelques mètres d’autres continuaient à faire la fête. Une fois la vitrine cassée, plusieurs dizaines de personnes ont pillé deux magasins, dont une enseigne Ducati, s’emparant des accessoires – casques, gants… – mais aussi de motos avant que les forces françaises de l’ordre n’interviennent, ont souligné plusieurs médias français.

Par ailleurs, d’autres vitrines ont été brisées, a également constaté un journaliste de l’AFP. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène au cours de la soirée pour repousser la foule. Ces scènes de violence et de vol n’honorent guère l’Algérie et contribuent, malheureusement, à la diffusion de préjugés racistes dont sont victimes régulièrement les Algériens en France. Fort heureusement, ces voyous et délinquants ne sont nullement représentatifs de la profonde générosité et civisme de la communauté algérienne en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE