Abdelkader Zoukh, l’ex-wali d’Alger, est un personnage très excentrique qui jouit d’une impunité particulièrement intrigante depuis plusieurs années. En effet, au cours de nos investigations, nous avons découvert que l’ex-Wali d’Alger est au coeur d’une extraordinaire histoire qui constitue jusqu’à aujourd’hui un mystère non-résolu. 

Entre septembre 2010 et octobre 2014, Abdelkader Zoukh occupait la fonction de Wali à Sétif. La Présidence de la République décide de lui accorder une très belle promotion et le nomme à la fin du mois d’octobre 2013 Wali de la capitale Alger et ses environs, la wilaya la plus prestigieuse et stratégique du pays. Un poste qui vaut, en réalité, beaucoup mieux que certains portefeuilles ministériels du gouvernement. Mais pour occuper ses nouvelles fonctions, Abdelkader Zoukh doit déménager de Sétif à Alger.

Après le 24 octobre 2013, le chauffeur personnel d’Abdelkader Zoukh récupère les dernières affaires de l’ex-Wali de Sétif pour les déposer à son nouveau domicile à Alger. sur la route, ce chauffeur s’arrête au niveau d’une localité de la wilaya de Bordj Bou Arreridj afin de casser la croûte. A ce moment-là, des voleurs identifient la voiture du chauffeur personnel du Wali et tentent de la fracturer pour voler ce qu’il y avait de plus précieux. Affolé et alarmé, le chauffeur de Zoukh se dirige vers la brigade de la gendarmerie la plus proche afin d’alerter en urgence les services de sécurité tout en déclinant son identité.

Les gendarmes accourent rapidement sur les lieux pour récupérer la voiture du chauffeur du Wali. Et en fouillant le véhicule, les gendarmes, à leur énorme surprise, découvrent de nombreux sacs d’argent liquide. Des sommes d’argent considérables en espèces. La stupéfaction fut générale et les gendarmes décident d’ouvrir une enquête. D’où provient tout cet argent en liquide qui se trouvait en possession d’Abdelkader Zoukh ? Comment un simple fonctionnaire de l’Etat pouvait collectionner autant de gros sacs remplis de cash ? L’enquête ne fera pas long feu et sera rapidement étouffée. Pis encore, jusqu’à aujourd’hui, la provenance de cet argent et sa destination, ou son utilisation par l’ex-Wali, demeurent un mystère entier. Et irrésolu.

LAISSER UN COMMENTAIRE