Dans le monde de l’avion, l’armement cabine signifie équiper ou remplir l’intérieur de l’avion en plateaux repas et autres matériels de bord. Le nettoyage et l’armement cabine sont les deux métiers des sociétés de nettoyage d’avions directement connexes au catering.

En local et à l’international, pour chaque type d’appareil et chaque type de vol, ces sociétés
développent des plans d’armement et des types de nettoyage spécifiques de manière quotidienne, entre arrivées et départs de vols. Les équipes de nettoyage ont en moyenne entre 30 minutes et 2 heures pour assurer une prestation conforme dans le délai imparti.

Le nettoyage regroupe un large panel d’interventions, ramasser les journaux et autres détritus tombés au sol pendant le vol, aspirer les moquettes, changer les têtières sur chaque siège, repositionner les ceintures de sécurité, nettoyer les tablettes, le cockpit et les hublots, reconditionner les sièges des classes avant…

Chez certaines entreprises spécialisées dans le nettoyage d’aéronefs, l’activité Assistance
Maintenance consiste à faire subir aux avions une véritable cure de jouvence par une inspection et un nettoyage en profondeur, avec changement des pièces qui le nécessitent et, éventuellement, un coup de peinture. Cela entraîne le démontage de certaines parties de l’appareil et mobilise de nombreuses équipes tant celles de la compagnie aérienne que d’autres sous-traitants.

An Algérie c’est la filiale Air Algérie Services qui est chargé de nettoyer les avions de la compagnie mère. Elle offre malheureusement un piètre service et nettoyage lamentable principalement dû à un manque de formation de ses employés et à l’absence d’un savoir-faire normalisé.

En France, plusieurs sociétés se partagent le marché de l’armement et du nettoyage d’avions.

Les société Armement Cabine et Nettoyage Avion (ACNA), filiale de la société d’avitaillement Servair (elle-même filiale d’Air France), et le Groupe SODAIC, sont les opérateurs leader du nettoyage complet d’avions. Si elles sont présentes depuis la fin des années 90 elles n’arrivent pas équilibrer leurs bilans et accusent des pertes importantes.

D’autres compagnies, plus modestes mais performantes, se sont vite développées et comptent aujourd’hui comme acteurs importants de ce marché. Parmi elles, Le Groupe City One ou la société française Ladybird Ground Services.

C’est l’ACNA qui s’occupe des prestations de nettoyage des avions de la compagnie Air Algérie à l’aéroport d’Orly.

Il y a quelques jours, des passagers ont été surpris par l’état dégradé du 737 – 800 de la compagnie algérienne du vol Paris Orly – Alger. Très en colère, ils nous ont fait parvenir quelques photos qui en bien long sur le laisser aller quand ce n’est pas de l’incompétence de certains dirigeants de la compagnie Air Algérie.

A l’heure ou le billet d’avion pour cette destination a atteint la somme de 700 Euros, par manque de capacité sur les vols d’Air Algérie, les passagers, pour cette somme astronomique, sont en droit d’exiger un minimum de confort et une haute qualité de service.

Si on note l’absence de têtières sur chaque siège et une dégradation de l’état général à l’intérieur de l’avion, c’est la saleté de l’avion d’Air-Algérie qui interpelle.

Les passagers nous ont rapportés que les accoudoirs étaient sales, les tablettes non nettoyées et collantes et les pochettes des sièges encore remplies de détritus divers…

« L’état de saleté des Trolley, appartenant à Air Algérie Catering, grâce auxquels sont servis les plateaux repas ne donne pas envie de manger. C’est irrespectueux !’’ disent unanimement les passagers bien remontés contre la compagnie nationale.

 

Rappelons que des passagers d’Air Algérie avaient décidé de poursuivre la compagnie nationale devant les tribunaux à la suite d’une dangereuse intoxication alimentaire survenue entre le 6 et 7 avril dernier à bord du vol AH 1008 reliant Alger à Paris.

.

C’est la Direction des Opérations au Sol (DOS) d’Air Algérie qui a pour mission de veiller à la propreté des avions et au bien-être des passagers sur l’ensemble de 35 escales nationales d’Air Algérie et les 44 sur l’international.

Il y a quelques jours de cela pourtant, près de 270 bagages n’ont pu être livrés à leurs propriétaires sur Orly à cause de la mauvaise gestion de container à bagages communément appelés ULD (Unit Load Device) appartenant à Air Algérie.

Là encore, c’est l’absence de contrôle de la DOS qui est à déplorer, dégradant ainsi un peu plus la qualité de services et érodant la réputation de la compagnie aérienne nationale.

L’incapacité d’adel Frik, actuellement à la tête de la DOS, qui peine manifestement à gérer cette direction, a déjà fait l’objet de plusieurs articles sur notre journal.

La situation qu’il engendre contrevient bien évidemment au respect des dispositions réglementaires et la satisfaction des exigences clients à travers la certification ISO 9001 qu’Air Algérie a pourtant obtenue dès 2008.

La norme ISO 9001 version 2015 définit les critères pour un système de management. Cette norme repose sur un certain nombre de principes de management de la qualité, notamment une forte orientation client, la motivation et l’engagement de la direction, l’approche processus et l’amélioration continue. Elle aide à s’assurer que les clients obtiennent des produits et services uniformes et de bonne qualité. On en est malheureusement bien loin…

Le plus étrange est que les autres compagnies étrangères, traitées par l’ACNA au sein du même aéroport, font l’objet d’une prestation irréprochable répondant aux standards internationaux.

Alors pourquoi ce deux poids deux mesures ?

Si Air Algérie n’est pas logée à la même enseigne par l’ACNA, cela revient certainement au
responsable de la DOS, qui ne contrôle vraisemblablement pas les entreprises de nettoyage à l’étranger, comme il n’aura probablement pas vérifié si les termes du contrat le liant à l’ACNA sont respectés à l’escale d’Orly.

Le cauchemar des passagers de ce vol, reliant Paris Orly à Alger, a continué de plus belle avec cette fois-ci le triste constat de toilettes bouchées comme vous pouvez le voir sur ces images.

Comment peut-on être si laxiste et laisser les voyageurs pendant plusieurs heures sans toilettes décentes ?

Nous avons posé la question à un responsable d’Air Algérie pour savoir qui était responsable de cette déliquescence au sein des Direction de la compagnie aérienne nationale. Il nous a affirmé que ce problème est de la compétence du mécanicien qui dépend cette fois-ci de la division technique.

« Or selon toute vraisemblance, le Directeur Technique est dans l’incapacité d’influer sur les mécanos à l’étranger pour la simple raison qu’ils lui sont imposés par le syndicat UGTA, mené par Messieurs Taaouinine et Baali’’ nous a-t-il annoncé…

Otage d’un système basé sur la distribution de privilèges et sur des menaces de grèves, le
développement de la compagnie aérienne ne pourra voir son salut que grâce à des hommes et des femmes compétentes et sur un système managériale efficient.

Cela passe également par la mise en place d’un système qualité rigoureux et par l’abandon des pratiques de népotisme ayant abouti à désigner des incompétences à tous les niveaux de la compagnie.

A quand le changement ?

LAISSER UN COMMENTAIRE