Les autorités algériennes continuent de traquer les avoirs et affaires du milliardaire Ali Haddad, l’ex-patron des patrons algériens. Algérie Part a obtenu un document exclusif au cours de ses investigations confirmant une récente décision adoptée par la direction générale du domaine nationale. 

Cette décision concerne la saisie des terrains exploités par une entreprise appartenant au milliardaire qui croupit à la prison d’El-Harrach depuis le début du mois d’avril dernier. Spécialisée dans le commerce et maintenance des véhicules, cette entreprise est basée dans la wilaya de Bouira comme il est clairement indiqué dans notre document. Située dans la zone industrielle « Sidi Khaled » à Oued el-Bardi dans la wilaya de Bouira, cette entreprise est appelée « Spa Savem Ste Algérienne commerce, véhicules et maintenance ». Il s’agit d’une entreprise à travers laquelle Ali Haddad commercialisait les camions de la marque ASTRA. Le milliardaire algérien comptait, d’ailleurs, investir sur une usine de montage des camions de cette marque italienne filiale du géant FIAT.

Un projet qui ne se concrétisera jamais puisque, désormais, les biens et terrains de cette société ont fait l’objet d’une saisie conservatoire, sur décision du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger. Suite à cette décision, le président de la chambre des notaires du centre a été instruit de ne prendre aucune décision concernant le foncier ciblé, sauf décision contraire des autorités compétentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE