Le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire a réaffirmé à Cherchell (Tipasa) sa conviction que la recherche d’une solution de la crise politique que traverse le pays loin du cadre constitutionnel, « signifie tomber dans des éventualités aux conséquences désastreuses, à savoir basculer dans le chaos », a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale.

« Nous avons affirmé à maintes reprises que s’écarter, sous quelque forme que ce soit, du cadre constitutionnel, signifie tomber dans des éventualités aux conséquences désastreuses, à savoir basculer dans le chaos (…) C’est le vœu de la bande, de ses têtes et de tous ceux qui leur vouent allégeance », a déclaré le chef d’état-major devant les cadres et les élèves de l’Académie militaire de Cherchell, « Ainsi, se traduit le souci de l’institution militaire de l’impératif de respecter la Constitution du pays et d’appliquer les lois en vigueur, pour barrer la voie face à tous les opportunistes, arrivistes et traitres qui tentent de brouiller les efforts des fidèles fils de l’Algérie et les empêcher de servir leur patrie, car servir la patrie signifie, incontestablement, l’impératif de faire face aux ennemis de la nation », a-t-il ajouté.

Il a, dans ce sens, indiqué avoir eu à s’engager auparavant « afin d’accompagner le parcours du peuple pour réaliser ses espoirs et ses attentes légitimes ».

Le général de corps d’Armée a rappelé que « les instigateurs de la bande et leurs complices ont tenté, durant des années, de tuer l’espoir dans les esprits des Algériens et d’étouffer tous les dévoués parmi les fils de cette patrie, ce qui nécessite de poursuivre la lutte contre la corruption par tous les moyens légaux ».

« Nous considérons que ce que vit l’Algérie aujourd’hui est un fait exceptionnel qui permettra, avec l’aide d’Allah, de poursuivre une marche constante sur la voie de l’édification de l’Etat de droit, qui demeure la finalité de tous les libres et nobles fils de l’Algérie, qui n’ont aucune préoccupation que d’être au service de leur patrie et non pas s’enrichir indûment, mettant à profit les fonctions qu’ils occupent », a-t-il fait valoir.

Il a, en outre, indiqué que « ce qui a été réalisé dans la lutte contre la corruption et tout ce que cela a requis pour le démantèlement des réseaux de la bande et le tarissement de ses sources n’est pas négligeable, mais un indicateur clair sur le degré de fédération des efforts de l’ANP et de tous les dévoués dans tous les secteurs de l’Etat et de la société, puisque les efforts dévoués une fois réunis portent toujours des résultats bénéfiques au pays et aux personnes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE