C’est une première. Le journaliste d’Ennahar TV, Ahmed Kara, a comparu officiellement en justice dans le dossier de « Kamel le Boucher ». Ce cadre d’Ennahar TV a comparu ce mercredi devant le juge d’instruction en charge du dossier « Kamel le Boucher » au niveau de la 9e chambre du tribunal Abane Ramdane de Sidi M’hamed, a-t-on appris de sources sûres. 

Le journaliste Ahmed Kara a été confronté à Kamel Chikhi alias « le Boucher » et l’ex-chauffeur d’Abdelghani Hamel, l’ex-patron de la DGSN, Benzahra Abdelkader. Selon nos sources, le journaliste d’Ennahar TV a été interrogé par la justice à propos de son témoignage produit à charge contre l’ancien chauffeur de Hamel. Ahmed Kara a reconnu lors de cette audition menée par le juge d’instruction qu’il avait des relations solides avec des responsables de la brigade de recherches de Bab Jedid de la gendarmerie nationale dont le colonel Mourad Zaghdoudi qui croupit à la prison de Blida depuis plus de deux mois en raison de son implication dans de gravissimes scandales de corruption.

Ces liaisons douteuses du journaliste d’Ennahar TV avec les responsables de la gendarmerie nationale risquent de compromettre sérieusement le premier témoignage produit à l’encontre de l’ex-chauffeur de Hamel. Ces liaisons risquent même de jeter le discrédit sur l’enquête menée par la gendarmerie nationale sur l’affaire de Kamel le Boucher car elle laisserait entendre que des manipulations ont été fomentées pour inculper certains au détriment des autres dans ce scandale encore sombre.

Signalons enfin qu’à la suite de cette inédite audition judiciaire, le témoignage d’Ahmed Kara contre l’ex-chauffeur de Hamel devra être invalidé par la justice car aucun élément crédible ne permet de confirmer que cet ancien chauffeur permettait réellement à « Kamel le Boucher » de bénéficier d’un « accueil particulièrement chaleureux » digne des VIP de l’Etat au niveau des services de la police aux frontières à l’aéroport international d’Alger.

LAISSER UN COMMENTAIRE