Les services de sécurité ont élargi leur enquête sur l’ancien Wali d’Alger, Abdelkhader Zoukh. Après avoir été inculpé officiellement par la Cour Suprême dans des affaires liées à « l’octroi d’indus avantages au titre de l’octroi de marchés publics et de contrats », l’ex-Wali d’Alger risque de faire plonger avec lui des membres de sa famille à l’image de son beau-fils Abdelkrim Hissam. 

Ce dernier fait l’objet depuis plusieurs jours d’une très approfondie enquête sur des faits de corruption. Il est, d’ailleurs, soumis à une interdiction de quitter le territoire national (ISTN) et ne devra pas tarder à comparaître devant la justice pour s’expliquer sur les privilèges qu’il a pu obtenir à ses associés, les frères Frihi, de richissimes hommes d’affaires et promoteurs immobiliers. 

delkrim Hissam est en effet l’époux de la fille du Wali d’Alger Abdelkader Zoukh. Il est né le 28-03-1975 à Médéa et fis de Ahmed Hissam. Et ces documents officiels prouvent que le beau-fils de Zoukh est associé avec les frères Frihi dans cette entreprise de BTP. Les frères Frihi possèdent les promotions immobilières ALCO qui ont bénéficié d’énormes facilités pour ériger les logements les plus luxueux dans la wilaya d’Alger.

Le gendre de Zoukh, Abdelkrim Hissam a fructifié de manière impressionnante sa fortune. Il a, d’ailleurs,  pu bénéficier de projets très juteux dans la construction et les travaux publics depuis l’arrivée de son beau-frère Abdelkader Zoukh à la tête de la wilaya d’Alger.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE