L’Algérie connaîtra prochainement d’importants changements au sein de l’armée et des services de sécurité. Ces changements devront concerner plusieurs structures stratégiques du commandement militaire et certains appareils sécuritaires, a-t-on appris de plusieurs sources sûres. 

Plusieurs colonels récemment nommés ou désignés à la tête de certaines directions de l’ANP et du ministère de la Défense seront promus généraux. En revanche, un certain de nombre de généraux seront mis à la retraite et remplacés par des officiers plus jeunes dotés d’une nouvelle expérience sur le terrain.

D’après nos sources, ce mouvement vise à redorer le blason de l’Armée algérienne et de ses principales institutions. L’institution militaire algérienne fait l’objet d’une grande attention de ces millions d’Algériens qui manifestent chaque vendredi pour réclamer le changement radical du système politique de leur pays. Le haut commandement militaire de l’ANP veut se mettre au diapason de ces revendications légitimes en écartant de ses rangs certains généraux et officiers controversés qui n’ont pas été à la hauteur pour gérer la crise enclenchée par le mouvement populaire algérien.

Soulignons enfin que ces changements seront bouclés d’ici la semaine prochaine et la liste des promotions ou limogeages ainsi que mises à la retraite sera déposée bientôt sur le bureau du Chef d’Etat-Major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah. Ces changements devront être annoncés officiellement à l’occasion de la célébration de la fête de l’Indépendance le 5 juillet prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE