Enfin une décision qui a du sens !  Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a procédé ce lundi au limogeage de Boukhars Fatiha en tant que Présidente de la Cour de Tipaza. Ce limogeage intervient dans le sillage de la publication par Algérie Part de plusieurs articles et révélations fracassantes concernant l’implication honteuse de cette magistrate dans des affaires de corruption et de trafic d’influence. 

Cette magistrate est l’épouse du commandant de la gendarmerie nationale, le général Ghali Belkecir. Ensemble, ils ont fomenté de nombreuses affaires judiciaires pour nuire à ceux et celles qui dérangeaient leurs intérêts. Algérie Part avait dévoilé à l’opinion publique des détails précis, des faits concrets et vérifiables, des informations appuyées par des dates, des chiffres et un récit documenté sur les nombreuses pratiques de dépravation financière qui ont dangereusement compromis le bon fonctionnement de notre système judiciaire.

Il est à rappeler que Fatiha Boukers, l’épouse du général Belkecir, était une proche et une fidèle acolyte de l’ex-ministre Tayeb Louh, l’homme qui avait réduit la justice algérienne à un simple simulacre de ridicule et d’absurde au service du diktat politique du régime de Bouteflika.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE