Les images parlent d’elles-mêmes. Chaque vendredi, des citoyens orchestrent de véritables spectacles de générosité, de communion et de solidarité. Cette fois-ci, des images montrant des citoyens en train de partager des gâteaux de l’Aïd avec des manifestants ont été massivement diffusées sur internet. Des images qui démontrent une nouvelle fois la noblesse du mouvement populaire algérien ou ce qu’on appelle, désormais, communément le Hirak. 

Ces belles images ne sont pas inédites. Durant les précédents vendredis, des citoyens algériens ont organisé de nombreuses activités pour partager avec les manifestants des plats de couscous ou déploient en pleine rue des tables pour le ftour du mois de Ramadhan. Ces images et ces gestes de solidarité, de bon entente et de communion citoyenne, nous les avons constatées un peu partout à travers l’Algérie. De véritables leçons de civisme qui émeuvent depuis le 22 février dernier le monde entier.

Là où le régime algérien réprime, interpelle de manière musclée, utilise ses camions à eau, des bâtons et ses boucliers, les manifestants algériens avec de la joie de vivre, le partage, la tolérance et du vivre-ensemble. Le décalage entre le régime algérien et le mouvement populaire enfanté par le peuple algérien depuis le 22 février dernier est tout simplement énorme. Un décalage qui renseigne sur le fossé qui sépare ce régime archaïque des véritables aspirations de sa population. Un décalage qui prouve enfin que le changement radical est plus que jamais justifié et nécessaire en Algérie.

LAISSER UN COMMENTAIRE