La chaîne de télévision Dzaïr News TV sera prochainement fermée en raison des déboires judiciaires de son propriétaire, le milliardaire Ali Haddad, enfermé depuis le mois d’avril à la prison d’El-Harrach. 

Selon plusieurs sources concordantes, l’emprisonnement d’Ali Haddad et les enquêtes des services de sécurité diligentées à propos de plusieurs scandales compromettants ont fini par affaiblir définitivement les investissements médiatiques du patron du groupe l’ETRHB. Les difficultés financières se sont accentuées et près de 100 employés seront ainsi mis au chômage.

Soulignons enfin que les autorités algériennes ont commencé à confisquer certains biens appartenant à la famille Haddad. Il s’agit, à titre d’exemple, de trois sablières situées dans la wilaya de Tipaza. La famille Haddad avait déjà perdu le droit d’exploiter des concessions agricoles dans la wilaya d’El-Bayadh. Il s’agit de près de 50 mille hectares que le milliardaire Ali Haddad n’a jamais pu rentabiliser en dépit de toutes les facilités qui lui ont été offertes par l’Etat algérien. 

LAISSER UN COMMENTAIRE