Depuis quelques semaines, le journal Le Provincial fait l’objet d’attaques pernicieuses sur les réseaux sociaux et lors des marches populaires qui se déroulent depuis 15 vendredi.

Des internautes courageusement tapis à l’ombre de l’anonymat sont arrivés à s’en prendre également à la personne du rédacteur en chef à travers des posts haineux, l’identifiant «anti dialogue et anti Algérie», indiquant son lieu de travail et le titre dans lequel il active.

Ces dérives dont le côté nauséabond porte la signature «Cachiristes & alliés», permet d’en identifier les bras armés ainsi que les têtes mal-pensantes. Le Provincial prend à témoin l’opinion publique et interpelle les services de sécurité –tous corps défendus-, afin que chacun assume ses responsabilités.

LAISSER UN COMMENTAIRE