La région d’El Tarf, située à l’extrême est algérien, a été secouée dans la nuit du jeudi au vendredi par d’importantes protestations populaires à la suite d’une très grave bavure commise par les forces de la gendarmeries nationales qui auraient tiré à balles réelles sur un jeune homme décédé juste avant le ftour. 

Des sources locales ont fait parvenir à Algérie Part des images montrant une foule en colère qui s’est attaquée à la brigade la gendarmerie nationale pour l’incendier à la suite de cette bavure qui aurait été commise dans la commune de Ben M’hidi. Le jeune homme est mort des suites de ses blessures à l’hôpital d’Annaba est originaire du village de Sidi M’barek. Pour l’heure, les circonstances de ce drame demeurent méconnues et il est difficile de recueillir des informations fondées ou confirmées. Nous ignorons également si des blessés sont à déplorer dans les affrontements ayant opposé les gendarmes à la foule en colère. Cette bavure intervient à la veille des manifestations du vendredi du mouvement populaire algérien qui réclame le changement radical du régime de gouvernance.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE