La Cour d’Alger vient de transmettre officiellement les dossiers de plusieurs hauts responsables et dirigeants algériens à la Cour Suprême. C’est un communiqué officiel signé ce dimanche par le parquet général de la Cour d’Alger qui a confirmé cette information rapportée par Algérie Part il y a cela plusieurs jours. 

Ce document émanant de la Cour d’Alger confirme ainsi que des poursuites judiciaires seront enclenchées à l’encontre d’Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, Amara Benyouèns, Amar Ghoul, Bouchouareb Abdesslam, Karim Djoudi ainsi que l’ex-Wali d’Alger, Abdelkader Zoukh. Ces personnalités ont formé le noyau dur du régime algérien durant les 20 ans de règne d’Abdelaziz Bouteflika, le président déchu et destitué par l’Armée à la suite d’un ras-de-marée populaire en faveur d’un changement radical du système de gouvernance en Algérie.

Ces anciens hauts responsables seront jugés au niveau de la Cour Suprême et leurs procès promettent des rebondissements majeurs dans la vie politique de notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE