Les enseignantes et les enseignants de l’USTHB, réunis en assemblée générale le lundi 20 mai 2019 à l’amphithéâtre K :

– Ont débattu de la situation politique et sociale que vit notre pays depuis le début du
mouvement populaire du 22 février 2019, et de la situation pédagogique que vit
l’USTHB.

-Les enseignantes et enseignantes de l’USTHB réaffirment qu’ils sont toujours en
grève des cours, pour soutenir les revendications légitimes du mouvement populaire.

– Les enseignantes et enseignants de l’USTHB saluent la mobilisation historique des
étudiants lors de la marche nationale du dimanche 19 mai 2019 dans toutes les
wilayas du pays, pour la commémoration du 63ème anniversaire de la journée
nationale de l’étudiant. Les étudiants ont réaffirmé leur attachement à la mémoire et
aux valeurs des lycéens et étudiants de l’UGEMA qui ont rejoint le 19 mai 1956 les
rangs de la glorieuse ALN et du FLN historique, pour libérer notre pays du joug de la
barbarie du colonialisme français.

– Les enseignantes et enseignants de l’USTHB dénoncent la répression policière et
l’impression dispositif policier qui a été mis en place à Alger-centre, le dimanche 19
mai 2019, pour tenter d’empêcher la manifestation pacifique des étudiants.

– Les enseignantes et enseignants de l’USTHB rappellent que le droit de manifester
est un droit constitutionnel, garanti par la déclaration universelle des droits de
l’homme dans son article 20.

– L’assemblée générale a rendu un vibrant hommage à la détermination et la
mobilisation des enseignantes et des étudiantes de l’USTHB, pour leur engagement
militant au sein du mouvement populaire du 22 février 2019, et pour l’avènement
d’une Algérie libre et démocratique.

– Les enseignantes et enseignants de l’USTHB appellent l’ensemble des universitaires
de notre pays à s’organiser et à rejoindre la coordination nationale interuniversitaires,
afin que l’université algérienne puisse contribuer à la gestion de la transition
démocratique.

– Les enseignantes et enseignants de l’USTHB réaffirment leur soutien au comité
estudiantin indépendant de l’USTHB (CEI)

-Les enseignantes et enseignants de l’USTHB réaffirment leur total respect du vote
des étudiants (es), ainsi que le refus d’une quelconque pression afin de peser sur une
reprise des enseignements. Une reprise de l’activité pédagogique à l’USTHB est
bénéfique pour toutes et tous, que si elle est l’émanation fidèle et le choix
démocratique de l’ensemble des étudiants et des enseignants de l’USTHB.

-Les enseignantes et enseignants de l’USTHB sont solidaires avec leurs étudiants, et
respectent et respecteront les décisions, qu’ils prendront après la consolidation de leur
vote au début de la semaine prochaine.

– Les enseignantes et enseignants de l’USTHB rassurent leurs étudiants en assurant
qu’il n’y aura pas d’année blanche, et qu’ils seront disponibles pour rattraper le temps
pédagogique perdu.

– La solidarité des enseignantes et enseignants de l’USTHB avec leurs étudiants est le
symbole d’une lutte commune annoncée pour une université publique, démocratique,
performante et à l’abri des prédateurs.

Les enseignantes et enseignants appellent l’ensemble des collègues à
participer massivement à la MARCHE DES ETUDIANTS le 21 mai 2019 à Alger

Le jeudi 23 mai 2019 :
– Rassemblement à partir de 10h:30 au niveau du Piquet de grève (en
face de la faculté de biologie)
– Assemblée Générale à 11 h à l’amphi K
P/L’Assemblée Générale

Le Collectif Des Enseignants de l’USTHB

 

LAISSER UN COMMENTAIRE