Amara Benyounès, l’ex-ministre du Commerce entre 2014 et 2015, et de la santé en 1999, des Travaux Publics en 2000, fait l’objet d’une enquête approfondie concernant les origines des financements occultes de la campagne du 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika, a-t-on appris de sources sûres. 

L’homme qui dirigeait la communication au QG de la campagne électorale du 5e mandat a comparu ce jeudi devant les juges du tribunal d’Abane Ramdane à Sidi M’hamed. Amara Benyounès a été longuement interrogé à propos de ces financemments. Les services de sécurité ont identifié une énorme quantité d’argent en espèces qui aurait été utilisé par Amara Benyounès pour les besoins du lobbying en faveur du 5e mandat. Des sommes faramineuses qui se comptent en plusieurs milliards de centimes.

Amara Benyounès devra s’expliquer dans les jours à venir à propos de la provenance légale de tous ces fonds. Dans le cas contraire, il risque une très lourde inculpation qui peut l’emmener tout droit vers…. la prison.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE